De l’utilité des sas vélos sans accès au sas

jeudi 1er septembre 2011
par  CLARISSE
popularité : 57%

A la fin du mois d’août, des sas pour les cyclistes ont été peints, au carrefour de l’avenue Mendès-France et du Chemin de Thore.

Les membres de l’association ont été surpris de découvrir ces aménagements, dont il n’a pas été question lors des commissions cycles, et qui ne viennent pas à la suite de bandes cyclables.

L’intérêt de ces sas cyclables, certes à un carrefour dangereux, ne nous apparaît donc pas.

Un sas cyclable n’a d’utilité que s’il peut être occupé par les cyclistes. Or, certains automobilistes, peut-être faute de sensibilisation, se mettent sur ces sas. La preuve en image.

Pourtant, d’après le Code de la route R415-15 (partie sur les intersections consultable à l’adresse suivante : http://legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=73A2B524BEA467F3FB62766BFB0F254A.tpdjo05v_2?idSectionTA=LEGISCTA000006159602&cidTexte=LEGITEXT000006074228&dateTexte=20110807) "le fait, pour tout conducteur d’un véhicule autre qu’un cycle ou un cyclomoteur, de contrevenir aux dispositions du second alinéa est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe".

Ces sas nous surprennent d’autant plus qu’ils ne nous semblent pas conformes aux recommandations du Certu ( Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions). En effet, il est stipulé dans la fiche du Certu sur ces sas vélos (consultable à l’adresse suivante : http://www.cete-normandie-centre.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/Fiche11V-SasVelo_cle1aa4e7.pdf) que "en l’absence de bande cyclable sur l’axe aménagé, il est nécessaire de créer une bande cyclable (d’accès au sas) de quelques mètres pour que les cyclistes puissent, réglementairement, remonter sur leur voie la file de voitures et entrer dans le sas".

Nous allons demander des explications lors de la prochaine commission cycles.