balade historique et bucolique

jeudi 12 octobre 2017
par  HERVE
popularité : 64%

COMPTE RENDU DES VISITES DE LA VILLE
Organisées le samedi 23 Septembre 2017
à l’occasion de la semaine de la mobilité

Samedi matin, 7 personnes, dont 3 enfants ; samedi après-midi , deux personnes, ont participé au parcours historique à vélo organisé par notre association dans la ville de Mont de Marsan.

Ce parcours, alliant histoire de la ville proprement dite et souvenirs des deux guerres mondiales, débutait place Charles de Gaulle, où Pierre de Laubaner créa la ville en 1133 et se terminait au tunnel de l’Evasion, chemin du Petit Bonheur, où les passeurs bénévoles faisaient franchir la ligne de démarcation matérialisée par la voie ferrée qui longe actuellement le boulevard d’Alingsäs.

Pour les lieux de mémoire des deux guerres mondiales, le dépliant édité par les Amis des Archives des Landes et l’Association Landaise de Recherche et de Sauvegarde nous a fourni des compléments fort utiles. Merci à elles de nous avoir autorisé à l’utiliser.

Ce parcours s’est très bien déroulé et, n’étant pas du tout spécialistes de l’histoire de Mont de Marsan, nous avons pu, le matin comme l’après-midi, profiter des connaissances des participants. Inséparable de l’histoire, l’architecture a aussi retenu notre attention, les façades en pierre coquillière et les fenêtres géminées notamment.

Le parcours a été égayé par l’exposition urbaine « fil à fil ». La place de l’Hôtel de Ville est haute en couleurs. En effet les platanes sont habillés.

La passerelle du donjon est décorée de fleurs, le tout en carrés de broderie : magnifique !

Nous avons bien sûr emprunté un itinéraire évitant autant que possible les voies dangereuses (à l’exception du Pont du Lycée et du boulevard Larrieu) et utilisant les aménagements cyclables, malheureusement discontinus. On a parlé vélo : l’eurovéloroute 3 (la Scandibérique), les appuis-vélos, les aménagements cyclables. Nos invités du jour nous ont demandé d’intervenir auprès des élus pour que les balisages au sol soient refaits dans un matériau moins dégradable.


on compte désormais en kilomètres les bandes cyclables dans cet état

L’autre parcours, entrainant le cycliste d’un lieu de spectacle à un autre n’a pas eu le succès escompté, mais son itinéraire peut susciter un engouement futur, et pourquoi pas, auprès de nos élus. Notre association encadrerait volontiers une sortie avec les volontaires des mairies et de l’agglo.

Car la semaine européenne de la mobilité a pour objectif de sensibiliser les citoyens aux modes de déplacements actifs (transports en commun, vélo, marche, roller, etc…) et d’inciter les municipalités à promouvoir ces alternatives à la voiture en investissant dans les aménagements nécessaires. Pour améliorer la qualité de vie citadine, pour lutter contre la pollution, tous les citoyens doivent partager la rue, et les pouvoirs publics doivent les y aider, en favorisant une prise de conscience et en travaillant à modifier les mentalités dès le plus jeune âge, ce qui n’est pas difficile, vu l’enthousiasme des trois enfants présents à ce parcours.

Vive le vélo !

Sortie préparée , organisée et relatée par Jacques et Claire